Femme à poil

Publié le par Patrick Germain

Attendu que l'article de ce blogue y amenant le plus grand nombre de visiteurs par le biais des moteurs de recherche s'avère être, l'eusses-tu cru : “ Copulation „ ;

attendu que la chose confirme que Linux n'a pas le monopole des pingouins ;

attendu que, néanmoins et plus si affinités, tout individu lançant une recherche à caractère ouvertement ou subsidiairement sexuel n'est pas forcément un pingouin voire une pingouine* ;

attendu que dans l'un et l'autre cas ça gonfle mes statistiques ;

attendu que le gonflement des statistiques me procure quasi instantanément une bonne petite érection.

Par ces motifs, statuant unilatéralement, l'auteur de ce blogue combien nécessaire a jugé pertinent d'en remettre une couche.

En foi de quoi, après avoir lancé une vaine recherche sur les mots clefs “ femme à poil „ (uh, uh, uh...) débouchant invariablement sur le téléscopage avec des érotismes de chiottes ou d'illustres prédécesseurs, l'auteur de ce blogue combien spirituel s'est sauvagement rabattu sur les coiffeuses, femmes à poil s'il en est.

Constatant toutefois et néanmoins voire  plus si affinités** que le droit à l'image est devenu ce qu'il est, prétexte à autant de menaces d'actions en Justice de la part d'autant de narcissiques honteux.

L'auteur de ce blogue combien esthétisant, concluant, vous offre le spectacle hallucinant de cette coiffeuse nue et voluptueusement alanguie***

undefined

Merci, Eus Arduenn !!!

*facile, mais tellement évident qu'il m'était strictement impossible de faire l'impasse
**je sais, ça énerve... à votre avis ?
***notez au passage l'originalité du style : depuis l'inoubliable “ Blanche Neige et les Sept Mercenaires „, on n'a pas fait mieux !



Publié dans Un peu de pédagogie

Commenter cet article