Pour l'épitaphe, 'faudra patienter...

Publié le par Patrick Germain

Il paraît qu’il y en aurait qui croyeraient (… la, je manie la nouvelle orthographe : « croyeraient », c mieux ke croiraient, je trouv, c + naturèl…) que j’ai trépassé, ou pire : que je serais devenu créativement stérile.

Ben non. Mais les derniers mois ont été ovaires bouclées. Tu crois que c’est simple, toi, de faire élire un président des Etats-Unis d’Amérique ? Sans compter Didier qui n’arrêtait pas de me téléphoner pour me demander s’il devait racheter du Fortis ou des actions Brico-Lienne. L’est gentil, Didier, mais ‘se rend pas toujours compte de ce que c’est comme métier, dieu vivant ! Tout ça pour ne pas m’écouter, au bout du compte.

Enfin bon. Si vous allez sur www.patrickgermain.be que c’est mon site perso à moi que j’ai, vous assisterez esbaudis à l’élaboration de quelque chose de grandiose. Si, si. Mais mollo, hein, j’ai du bois de chauffage à faire, aussi.

Donc, comme « Eusarduenn » le site avait explosé, et que je mets la dernière main à deux manuscrits dont un de poésie qui s’appelle : « Quand fleurira l’Épine », je me suis dit que c’était le moment de remettre les affaires en route.

C’est pour ça aussi que je suis venu vous faire un petit coucou. Je sais bien que vous m’aimez, bande de petits veinards.

Et puis pour ceux qui s’attendaient à mon faire-part de décès mis en ligne par une compagne éplorée, faudra attendre. La compagne, je veux dire. Et pour qu’elle soit, en plus, éplorée, ben tu peux te brosser hein : je viens de fêter mes cinquante berges, et je ne me suis jamais senti aussi bien dans ma peau. Va comprendre.

Ah oui, au fait, pour m’adresser du courrier c’est pas la peine d’aller chercher plus loin que l’adresse patrickgermainster ad gmail.com Les autres ont soit explosé, soit vont risquer de le faire dans les semaines qui viennent pour cause de changement de serveur côté mediardenne.eu . Oui, c’est une manie :o)



Publié dans Actu auteur

Commenter cet article