Peter a encore frappé !

Publié le par Patrick Germain

Ça y est ! « Ils » ont remis le couvert ! « Ils » sont partout ! Bref, ce matin, j'écoutais d'une oreille distraite un programme de radio durant lequel « les auditeurs ont la parole ». Mais vous savez ce que c'est, il y a de ces mots magiques qui franchissent en douce les barrières de l'inattention.

En l'occurrence, l'intervenant de référence dans ladite émission se trouvait être président d'une association de consommateurs amené à répondre à propos de choses et d'autres.

Rien de bien alarmant jusqu'à ce que le monsieur dont question se mette a donner force conseils en vue d'éviter de voir sa vie pourrie par des pourriels qu'en bon francophone il désignait sous le vocable de « SPAMS » dont il ignore sans doute qu'il se trouve être l'acronyme de « Shoulder of Pork and hAM ». Autrement dit et littéralement : « épaule de porc et de jambon ». Ou, littérairement : « balancer du corned-beef dans un ventilateur ». Plus imagé, sans doute, que « pourriel » pour qui sait ce qu'il dit - ce dont en l'occurrence je me permets de douter - à un auditoire qui comprend ce qu'il dit (bis).

Mais soit, que celui qui n'a jamais mascråwé la langue de Molière lui jette la première pierre. N'empêche, ça s'annonçait mal.

De fait, voila t'y pas que notre rastaquouère se lance dans du « Aoûtloukke® » par-ci et « Aoutteloukke© » par-là, avec crochet du gauche en plein dans mes ganaches en assénant, in fine, la phrase qui tue : « mais-z-en cas de problème, n'hésitez pas à prendre conseil sur le site de (...BIP...$$$$) ». La misérable andouille a même ajouté un truc du genre : « vous en faites pas, 'sont très compétents... ».

Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!!! S'ils étaient compétents, pauvre beatnik, ça se saurait depuis des plombes !!!!!!!!!! Et ta bagnole, oh, Ravachol, tu la repasses chez ton garagiste tous les deux jours « parce qu'il y a un petit problème » qui manque à tous les coups de t'envoyer embrasser un platane ? Hein ?!!!!!!

Oufti, 'tain ! Et pas un mot sur les alternatives. Rien. Nada. Circulez, y'a rien à voir ! Normal : l'est président d'une association de consommateurs. Et un consommateur, par définition, ça doit casquer cher et vilain pour se faire ravager l'entrée de service, non ?

Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan ! Le meilleur moyen d'éviter de se faire pourrir la vie, c'est de passer au logiciel libre, avec toutes ses déclinaisons ! Même José, mon pote boucher, s'y est mis. Au début, l'avait un peu les chocottes, mais pour tout vous dire, depuis qu'il est passé à Thunderbird : plus un coup de fil. Alors que, du temps de l'autre loque ès presse®, c'était Camerone trois fois par semaine ! Un vrai carnage ! Bientôt, il téléchargera la dernière version de Firefox, et hop : en route pour la grande aventure du Libre. Un jour, je vous fiche mon billet qu'il virera son OS et fera installer une distribution Linux-sans-peine (si, ça existe :o) ).

Pour en revenir à l'autre mildjû – mildjû d'mildjû – un fait demeure : le « principe de Peter » a encore frappé !

Avez-vous remarqué à quel point il cogne sec lorsque, sur les médias classiques, le personnel politique et/ou autre « généralement bien informé » est amené à s'exprimer au sujet du Web ? Ce truc dangereux ou rôdent de dangereux terroristes, des pédophiles en pagaille et des inconscients prêts à foutre en l'air la joyeuse machine consumériste ?

En cinq sec, le verdict tombe : « Si ce gougnafier se sert de la Toile pour autre chose que son courrier et acheter des places au concert de Line Renaud, je veux bien embrasser Bill Gates sur la bouche ! »

Mais bon, je m'emporte, je m'emporte, et j'ai laissé le chien sur le feu. Serviteur, Pèlerin !

Ah oui : c'est par ici : http://www.framasoft.net/

Publié dans Ca barde !

Commenter cet article