Calestienne

Publié le par Patrick Germain

 

Vouivre, serpent lové aux portes des silences,
j'ai vu tes reflets d'or et les blés onduler
un matin de ciel clair où les pierres levées
vibraient sous le soleil et vibrait l'apparence.

Publié dans Bardiques

Commenter cet article