Dea Arduinna

Publié le par Patrick Germain


Par l'âme qui parcourt de mes yeux entre ouverts

le livre du soleil dans le matin frileux ;

par le fauve reflet d'un chevreuil sur le vert,

les volutes fanées d'un reste de Grand feu ;


par la brume glacée des rochers à l'hiver,

l'horizon vacillant en osmose de bleu ;

par les notes poivrées de l'humus en prière,

l'arbre mort et la source, par le secret des dieux ;


par tout ce qui me lie au vibrant univers

et qui me tient debout lorsque rien ne se peut,

tout ce qui transparaît au-delà du mystère

et déchire la nuit d'un éclair fabuleux ;


par les arpèges fous de l'étrange concert

où ma terre s'entend donner à qui le peut

et veut en l'épousant dépasser la matière :

par tout cela je suis et suis un homme heureux.


Publié dans Bardiques

Commenter cet article

jean-paul leclercq 08/01/2010 10:32


tu viens d'écrire ça ?
.......superbe ! "j'ai eu bon !" ! merci !

ps: pas la moindre pub à l'horizon... 


Patrick Germain 08/01/2010 16:01


Merci à toi : le but est atteint :-)
Quant aux pubs, je crois que je viens de maîtriser le problème : l'hébergeur n'impose pas les pubs... il place l'application par défaut. Mais tu es libre de la virer, si tu n'es pas affilié au
programme de rentabilisation. C'est pas con, et dans le genre "gross filou", il y a pire ;-)